LYRIC

Les mentalités de notre société difficile de ne pas les regretter
J'm'imagine face à mes enfants, qu'est-ce que j'pourrais leur raconter ?
Dire qu'une histoire de loups-garous parce qu'ici la victime c'est nous
Mes filles et fils je vous attends mais j'ai peur de manquer d'arguments
Pour vous expliquer ce qui s'passe autour de vous
Pour vous éclairer sur ce qui s'passe dans ce monde de fous

En effet les gens ne sourient pas
C'n'est pas un conte de fées si tu baisses les bras tu ne riras pas
A droite, à gauche, derrière, devant
Personne ne bouge, y a que des morts-vivants

C'est juste une fiction, fiction
Pour nos filles et fistons
Dans c'monde on manque d'affection
Donc place à la réflexion
Fiction, fiction
Pour nos filles et fistons
Dans c'monde on manque d'affection
Donc place à la réflexion

Qu'est-ce que j'peux dire ? Qu'une fois de plus c'est le regard de celle que j'aime qui me fait fondre
Que je m'aperçois que le monde s'effondre et que c'est ça qui me fait pondre
Des textes durs comme l'économie d'un pays du tiers-monde
Et quand j'aurais des gosses je saurais pas quoi répondre
Aux questions qu'ils poseront sur le monde dans lequel nous vivons
Est-ce que je leur dirais qu'ils sont plongés dans une arène
Où la thune est la reine et les requins aussi nombreux que les femmes dans un harem
Est-ce que je briserais leurs illusions dès que possible ?
Est-ce que je leur dirais que le Père Noël est pédophile ?
Que Dieu n'existe pas et qu'on est seuls sur terre
Que pourtant pour lui des hommes s'envoient au cimetière
Que cet homme crève de faim car personne ne sait qu'il existe
Et qu'on ne prend pas la main qu'il tend car le bonheur est égoïste
Ils me demanderont "c'est quoi la vie ?", j'en sais rien
L'existence est faite d'attente, certains attendent le grand love de leur vie
La plupart d'amasser des liasses, de lover, d'autres attendent de crever
Ils veulent une trève car ils n'arrivent plus à rêver
Entre ceux-là t'as la femme battue qui rêve d'un bouquet de rose
Et le camé qui attend sa dose, tous les smicards pour qui c'est tous les jours la même chose
Toutes les pouffiasses qui prennent les même poses
Mais bon là c'est Moïse qui prend le dessus avec ses idées sombres
A présent je vois mon fils qui s'étonne et me questionne
"Papa pourquoi ces deux hommes s'embrassent comme maman et toi ?"
Mais parce que c'est leur droit, surtout leur choix
Surtout n'écoute pas ceux qui disent que c'est contre nature tout ça

On t'prendra pour un gars marginal
Si t'écoutes reggae, ragga, hip-hop et toute cette bombe de balles
Et oui c'est comme ça au niveau son, garçon, y a peu de bonnes vibrations
Endormie la population, faudra mettre des coups de pressions
Y a trop de pantins qu'on appelle ça, playbacks festins et beaux costards
La mode rien à voir trop de faux styles, ça classe et rend des types hostiles

Mais c'est une fiction, fiction
Pour nos filles et fistons
Dans c'monde on manque d'affection
Donc place à la réflexion
Fiction, fiction
Pour nos filles et fistons
Dans c'monde on manque d'affection
Donc place à la réflexion

Attends, attends, attends avant de te brûler les ailes
Attends, ne sois pas si impatient petit frère
Tu n'es qu'un débutant dans cette vie de misère
Débutant dans cette drôle de galère
Ici c'est un pour tous et chacun pour soi
Il va s'agir pour toi de grandir comme un soldat
Eviter tous les coups bas et tous les bomboclats
Esquiver toute chose impure mais t'empêcher d'être un gros dur
Attends, attends, attends avant de te brûler les ailes
Attends, ne sois pas si impatient petit frère
Tu n'es qu'un débutant dans cette vie de misère
Débutant dans cette drôle de galère
Apprenti dans la vie c'est toujours ainsi
Croire en un monde utopique, c'est classique
Allérgique à la politique tu n'as aucune notion du fric
Protège-toi des lois diaboliques
Petit frère regarde-toi, prends soin de toi

Personne ne porte d'attention à celui qui tombe à terre
Et y a que dans le dictionnaire qu'tu pourras trouver solidaire
Pourquoi les fachos sont en uniformes ? pourquoi les libertés régressent ?
Pourquoi si tu n'es pas dans la norme le Babylon System t'agresse ?
Comme ça tu t'poseras pas de questions, nous-même on s'les ais d'jà posées
La seule réponse qu'on ait trouvé c'est qu'tous les jours faut militer
Tu verras le monde tourne à l'envers
J'ai l'impression qu'ça dégénère
Mais y a encore quelque chose à faire
C'est pour ça qu'on s'ra pères et mères
Tu verras le monde tourne à l'envers
J'ai l'impression qu'ça dégénère
Mais y a encore quelque chose à faire
C'est pour ça qu'on s'ra pères et mères

Faudra pas tergiverser, pas toujours se faire bercer
Un jour gars faudra percer pour que les rôles soient inversés

Mais c'est qu'une fiction, fiction
Pour nos filles et fistons
Dans c'monde on manque d'affection
Donc place à la réflexion
Fiction, fiction
Pour nos filles et fistons
Dans c'monde on manque d'affection
Donc place à la réflexion

Si mes gosses veulent savoir pourquoi ça tire d'toutes parts
Et qu'aux infos de 20h on a la mort en fil conducteur
Religion, fric, territoire, politique au fond j'en sais rien fiston
Qui tire les ficelles de c'putain d'bordel
Ils voudront savoir aussi pourquoi à la maison j'suis zen
Et que c'est plus la même une fois que j'monte sur scène
C'est qu'j'ai du mal à rester calme et posé
Quand j'parle du ramassis d'névrosés auquel on est exposé
J'me sens obligé d'exploser par textes pas roses interposés
Et puis on sait jamais, ptêt qu'un jour Moïse sera une marque déposée
S'ils me demandent pourquoi j'ai l'air d'avoir le blues
C'est parce que je rêve de vivre à poil dans une forêt
Loin des enfoirés qui n'pensent qu'à se perforer pour un peu de flouze
Enfin j'voudrais leur parler de justice, d'amour ou de guerre
Leur dire pourquoi j'aime leur mère plus que toutes les tasses
Qui m'ont donné leur derrière mais m'ont laissé amer
J'aurais tellement de choses à leur expliquer mais ça reste mes visions
Donc je leur dirais rien de tout ça, c'est trop con
Trop jeunes pour comprendre, tout compte fait
Il faut qu'ils en passent par les contes de fée
J'veux pas les étouffer, qu'ils aient l'impression d'avoir tout fait
A cause de mes théories peu objectives j'ai un voile noir sur l'objectif
J'devrais leur dire que la vie est un objet de kiff
Je ne veux pas qu'ils soient aigris avant l'heure
Je sais qu'ils grandiront à toute allure
Et s'apercevront assez tôt que le monde n'est pas aussi beau qu'il en a l'air

C'est juste une fiction, fiction
Pour nos filles et fistons
Dans c'monde on manque d'affection
Donc place à la réflexion
Fiction, fiction
Pour nos filles et fistons
Dans c'monde on manque d'affection
Donc place à la réflexion

Fiction, fiction, c'est juste une
Fiction, fiction, c'est juste une
Fiction, fiction, c'est juste une...

Added by

admin

SHARE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

About "Fiction"

Fiction est un morceau dénonciateur des failles de notre société actuelle

Fiction Track info

Video