Fa-Dany

Vu d’ici

LYRIC

[1er couplet]
Nos daronnes galèrent, trop bas le salaire
Je fume, non je rap m’allège
Je rap ma vie non j’rap ma merde
Manif sur toutes les routes du taff
Tombe la neige
Vu d’ici wesh c’est auch, j'tej les go
Je ne suis pas capable d’aimer
Je suis qu’un connard en effet mais
Pas prêt pour la descente comme
L’ex tron-pa du FMI
Les potos trahissent
La veille c’était la famille
Aujourd’hui j’ai le ventre plein
La veille c’était la famine
Vu d’ici on distingue plus mes crocs de mes canines
Les grosses bitchs des gamines
Je m’en sortirais jsais ap
Je vois les petits reufs sortir des bats’
Vu d’ici c’est le trip Bad
Les petits se tapent, des Brinks se taillent en courant
Des décès il y’en a souvent
Les larmes des dars ne partent pas avec le vent
Pendant que d’autres tombent, d’autres se vantent
D’autres se vendent
Quand il y’a du vice y’a de la grosse demande
Que veux-tu que je te dise
J’ai fait beaucoup de mal, pour me repentir
Faudrait plusieurs ives
Plus de somme, plus de biz
Où sa mène ? À quoi ça rime ?
Faut que la faucheuse s’amène
Pour que je lâche ma mine
Et fiston crache ta rime. Vu d’ici je vois sublimer mes fautes, la valeur des choses pourquoi leur putain de bonheur fait le malheur des nôtres
[Refrain]
J’écris ou je prie
Car vu d’ici c’est plus speed
Où sont passés mes frères, des larmes coulent des pupilles
Ta pute te quitte vu que t’as plus de biff
Des reufs partent au cœur brave pour le monde invisible
Casque dans le métro pour chaque début de semaine
Vu d’ici, vu de ma fenêtre
Casque dans le métro pour chaque début de semaine
Ma miff mes iris mes prunelles

[2ème couplet]
Il faut que je reste lucide
Ma puce au mic je fusille
La concurrence qui git, il me reste que aç
Dans mes textes je me lâche
Nique ce biz je veux pas faire de lèche
Vu d’ici vénère, la déception des rent-pas
J’ai choisi la zic et c’est pas rentable
Après le taff, je rentre pas je fais le tour du 13
J’entends couz tu pèses au stud’ sur scène
Mais où t’as vu que je touche du seille
Je fais ma vie j’attends ma Eve, naïf
J’arrive plus à nahass
Vu d’ici je sais que c’est loyer payé par le caf
Ou par le Dillon dans les cages
Touche pas le pilon donc dégage
Frérot tu m’as payé la bouffe
Quand j’étais dans le gouffre
Je te lâcherais pas même dans le doute
Mais wesh ma biche à quoi ça sert de jouer ?
T’aguiches, tes formes dur de rester de marbre devant de tels efforts
Des yeux on te dévore, ma belle
J’ai plus le time le vice m’appelle
Un disque de huit pistes et ma vie sur la jaquette
Vu d’ici je vois sublimer mes fautes
La valeur des choses
Pourquoi leur putain de bonheur fait le malheur des nôtres

Added by

admin

SHARE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

About "Vu d’ici"

?

Vu d’ici Track info